Blog

Faire du Canyoning dans les Alpes Maritimes

812views

Le canyoning ou canyonisme est une activité de pleine nature apparentée à la spéléologie, et aux sports d’eaux vives. On parcourt cascades, défilés, gorges, vallons, rivières, ruisseaux en marchant, à la nage, en escaladant ou en descendant en rappel.

La discipline est française. C’est à la fin du 19è siècle qu’apparaissent les premiers explorateurs de canyons. Armand Jamet fut l’un des pionniers, descendant en 1893 le canyon de l’Artuby au Verdon avec une simple corde et une planche en bois. (équipement plus que rudimentaire). Ce sont des spéléologues français qui ont utilisé leurs techniques de progression souterraine. Ils concevaient le canyoning comme de la « spéléo  à ciel ouvert », « un prolongement de leur exploration du monde souterrain ». La France pionnière de la discipline, reste le pays européen le mieux équipé.

Le Canyoning consiste à progresser dans le lit de cours d’eau dont le débit va de faible (parfois nul pour les « canyons secs ») à important, dans des portions où ceux-ci cheminent dans des gorges ou des ravins étroits, avec des cascades de hauteurs variées (max 350 m en France métropolitaine).

On utilise aussi le terme anglais canyoning, mais les fédérations sportives qui gèrent cette activité préfèrent les termes à consonance française comme canyonisme ou descente de canyon. En 1988 la Fédération française de spéléologie parlait même de Spéléologie à ciel ouvert.

Les canyons sont soumis aux régimes hydrauliques des montagnes.

Photo de canyoning06.com

Le plus souvent, la progression suit le lit du ruisseau et le sens d’écoulement de l’eau. Elle s’effectue principalement à pied, mais également à la nage ou en utilisant les techniques de progression sur corde couramment utilisées en spéléologie, en particulier la descente en rappel.

Les parcours ne présentant pas de difficultés vis-à-vis de la verticalité sont dénommés randonnées aquatiques. Par fort débit, ils nécessitent une bonne maîtrise de la nage en eau vive. La progression dans les ravins barrés de nombreuses cascades impose de maîtriser les manœuvres de cordes (principalement la technique du rappel). Le canyoning est donc une discipline spécifique qui demande une bonne expérience et diverses connaissances et compétences pour être pratiquée en toute sécurité.

Le canyoning ludique (en général un parcours avec peu ou pas de passages verticaux de grande hauteur), consistant en une succession de sauts et de toboggans, tel qu’il apparaît dans de nombreux reportages, ne représente qu’une partie de l’activité canyoning.

Les canyons du Verdon se trouvent essentiellement dans le système karstique.Magasinez vos besoins en sports de plein air de haute qualité chez CABESTO

Le  système Karstique ou Karst ?

Photo de canyoning06.com

Le karst est une structure géomorphologique résultant de l’érosion hydrochimique et hydraulique de formations de roches carbonatées, principalement de formations calcaires. Des phénomènes d’érosion de type karstique se manifestent aussi dans des structures « pseudokarstiques ». Les structures karstiques concernent environ le cinquième de la superficie continentale de la Terre. Les karsts présentent pour la plupart un paysage tourmenté, un réseau hydrographique essentiellement souterrain et un sous-sol creusé de nombreuses cavités : reliefs ruiniformes, pertes et résurgences de cours d’eau, grottes et gouffres… Sur les marges sud et ouest du Massif central français, les plateaux karstiques sont dénommés causses.

L’étude du karst est la karstologie. À l’étude des cavités et réseau hydrogéologiques du karst sont notamment associées la spéléologie, la plongée souterraine et la biospéologie.

Revenons à la descente de canyon.

C’est un fantastique terrain de jeu. Son intérêt tient à la variété des plaisirs qu’il procure. Il y a des canyons engagés, d’autres plus ludiques, des canyons plus ou moins verticaux, plus ou moins aquatiques.

Chaque canyon a sa spécificité : une topographie et une alimentation différente. Facile, technique, difficile ou très difficile, chacun, à son niveau y trouvera de quoi satisfaire ses envies d’aventure.

Certains canyons nécessitent une marche d’approche plus ou moins longue ; d’autres peuvent être plus ou moins aériens ; il existe des canyons aquatiques et des canyons secs.

Ludique et d’apparence facile, le canyoning peut néanmoins devenir dangereux en raison de brusques montées des eaux. Il doit toujours se pratiquer dans de bonne condition climatique, et avec un personne connaissant parfaitement les techniques de corde mais aussi les mouvement d’eau.

L’eau est l’élément qu’il faut connaître, et aborder sans retenue, en sautant parfois de quelques mètres dans des vasques. Il ne faut jamais aller a l’encontre de l’eau, on peux jouer avec mais ont ne peux pas l’arrêter 😉

Photo de canyoning06.com

Le canyoning se pratique avec un équipement adapté à la pratique : combinaison Néoprène intégrale généralement 5 millimètres, casque de protection homologué CE, baudrier équipé de deux longes et d’une culotte afin de protéger la combinaison, de chaussures fermées tenant aux pieds possédant une  semelle de préférence en gomme souple qui adhérera mieux sur une surface humide.

Pour conclure, le canyoning est réellement ludique, pratiqué dans un milieu naturel, ou se mêlent l’aventure, la sensation de mise en danger. On se confronte aux rugissements de l’eau, à la verticalité, aux hauteurs à sauter, à l’encaissement, a l’engagement au fond d’un canyon… tout cela impose de se maitriser. La progression se fait de manière mi-terrestre, mi-aquatique à l’intérieur de failles énormes creusées par l’érosion. On parcourt des cascades, des défilés, des gorges, des vallons, des rivières, des ruisseaux, en marchant, nageant, escaladant ou descendant en rappel. C’est une belle compilation de ce que réserve un été sportif à découvrir de toute urgence et à pratiquer en famille ou entre amis, avec un guide diplômé.

La région du Verdon et les Alpes Maritimes proposent plus d’une centaines de canyons, tous différents, tous plus beaux les un que les autres, il y en a pour tous les goûts, pour tous les niveaux.

Par exemple, (clue étant le terme provençal pour canyon) la clue de Saint Auban dans les Alpes Maritimes,  la clue du Riolan, affluent de l’Esteron, la clue du Haut Jabron. Le ravin de Mainmorte, le ravin de la Ferné, sont des canyons secs et aériens qui se jettent dans le grand canyon du Verdon. La randonnée aquatique est en fait du canyoning de niveau 1, à savoir qu’il n’y a pas de manipulation de corde.

Magasinez vos besoins en sports de plein air de haute qualité chez CABESTO

Magasinez vos besoins en sports de plein air de haute qualité chez CABESTOCABESTO propose à ses clients un concept unique en réunissant sur un même site, les plaisirs des Sports de Plein Air, de l’Eau, de la Mer et de la Montagne … Que vous soyez à l’aise sur terre ou en mer, débutant ou expert, nul doute que vous saurez trouvez ce que vous cherchez! Visitez cabesto.com pour découvrir les derniers produits de sports de plein air dont vous aviez besoin aujourd’hui!

Leave a Response